WWW.REFERATCENTRAL.ORG.UA - Я ТУТ НАВЧАЮСЬ

... відкритий, безкоштовний архів рефератів, курсових, дипломних робіт

ГоловнаІноземна мова - Англійська, Німецька та інші → Hetman Mazepa dans des sources de l’europe occidentale 1687—1709 - Реферат

Hetman Mazepa dans des sources de l’europe occidentale 1687—1709 - Реферат

Реферат на тему:

Hetman Mazepa dans des sources de l'europe occidentale 1687—1709

Si l'on mentionne le nom de Mazepa en France, on pense souvent au hros mystique de Voltaire ou de Byron et l'histoire amoureuse avec la jeune femme d'un vieux gentilhomme polonais. Le personnage historique de Mazepa est cependant fondamentalement diffrent des descriptions littraires.

Ivan Mazepa fut un des hetmans (de l'ancien allemand "Hftmann", commandant en chef — le titre correspond au hospodar en Moldavie et au doge de l'ancienne Rpublique de Venise), c'est--dire un des souverains de l'Etat autonome de l'Ukraine, une sorte de rpublique militaire sous le protectorat de la Russie. Au XVII sicle il y eut une nette sparation entre l'Ukraine et la Russie, l'Ukraine eut sa propre langue, ses propres lois et une administration autonome. Elle disposa de ses propres forces armes, savoir les Cosaques.

Le mot "cosaque" est d'origine turco-tartare. Au XV sicle les Cosaques devinrent une sorte de troupe auxiliaire en Europe orientale. En Ukraine les Cosaques formrent la classe dirigente, qui organisa la dfense contre les attaques imprvues des Turcs et des Tartares. Par ailleurs les Cosaques ukrainiens protgrent l'Eglise orthodoxe ukrainienne ainsi que la population contre les empitements et les brutalits de l'aristocratie polonaise. Ce fut Bohdan Chmel'nyc'kyj, qui mena la grande insurrection nationale, et qui fonda une rpublique militaire sous le protectorat russe ( partir de 1654).

Bien que les droits du hetman Mazepa fussent restreints par les articles Kolomak (1687), il ne dut pas recevoir les diplomates trangers, il exera tout de mme un grand pouvoir dans tous les domaines militaires et civils.

Le diplomate franais Foy de la Neuville (1649—1706), qui avait fait la connaissance de Mazepa Moscou, crit dans ses mmoires: "Ce prince n'est pas un homme ordinaire mais une personne fort doue qui parle parfaitement le latin."

Le journaliste anglais Daniel Defoe (1661—1731) parla d'un homme "equal to King in Power."

Le colonel sudois Cari Gustafson Klingspor (1665—1742) remarqua qu'il tait "un grand homme et son nom fut connu au-del des frontires de son pays."

Il faut noter que le gouvernement russe accomplit tous les actes administratifs avec Mazepa par le biais du "Posolskij Prikaz" (Ministre des Affaires Etrangres) et que le hetman fut mis au mme rang que les hommes d'Etat trangers.

Des magazines contemporains publirent un curriculum vitae de Mazepa et le volume XXV du journal Europiscbe Fama (dit Leipzig) reproduit un portrait du hetman la premire page.

Mme aux Etats-Unis le Boston News-Letter (dition du 22 au 29 janvier 1705) mentionna son nom.

Sans aucun doute Mazepa fut un homme extraordinaire. Le problme de son caractre — goisme, avidit du pouvoir, esprit vindicatif, machiavlisme — n'est past facile rsoudre. Il en est de mme pour la question s'il avait ou non invit le roi sudois Charles XII en Ukraine.

Ivan Mazepa-Koledyns'kyi fut n le 20 mars 1639 au manoir de Mazepynci Bila Cerkva en Ukraine. Sa mre, Maryna Mokijevs'ka, descendit d'une vieille famille ukrainienne noble. Elle mourut en 1707, l'ge de 90 ans. Son pre, Stepan Adam Mazepa, fut un noble ukrainien. Bien qu'il ft au service du roi polonais, il s'allia au hetman ukrainien Chmel'nac'kyj pendant la guerre contre la Pologne (1648—1657). Cette guerre mena l'alliance entre l'Ukraine et la Russie (trait de Perejaslav, 1654).

Le 17 septembre 1658 le successeur de Chmel'nyc'kyj rompit les relations avec la Russie et signa un nouvel accord avec les Polonais (Trait de Hadjač). Conformment cet accord l'Ukraine fut rendue la Pologne comme Etat autonome. C'est une des raisons pourquoi le jeune Ivan fut promu page la cour du roi polonais Jan Kasimir aprs sa formation au collge ukrainien de Kyjiv. Le roi envoya Mazepa en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays Bas.

En 1663 Mazepa quitta la cour royale pour rentrer en Ukraine. Quant sa raison de quitter la cour nous apprenons chez Pasek et chez Voltaire qu'ily aurait eu une histoire amoureuse entre Mazepa et Madame Falbowski, jeune femme du vieux gentilhomme polonais Falbowski, un des voisins de Mazepa Volhynie. Falbowski surprit sa femme avec Mazepa et dcida de se venger de manire insolite: il lia le hetman deshabill sur un cheval qu'il effraya d'un coup de fusil, mais le cheval ramena Mazepa sa ferme. Selon l'historien allemand Haintz cette histoire est sans valeur historique.

En 1669 Mazepa entra en service du hetman ukrainien Petro Dorošenko. Trs vite il devint le confident intime du hetman et en 1682 Mazepa fut promu au plus haut rang militaire d'inspecteur-gnral ("Assaul").

Ce ne fut que cinq ans plus tard que Mazepa lui-mme devint le hetman de l'Ukraine. Ds le dbut de son rgne il s'attira les bonnes grces du tsar Peter I et profita d'une priode de paix pour faire construire des glises et des coles et surtout pour adoucir les tensions entre le peuple et le corps des fonctionnaires.

Mais aprs la dclaration de guerre du tsar la Turquie (1695), le mcontentement du peuple ukrainien devint de plus en plus fort. Le tsar demanda constamment des troupes de Cosaques Mazepa pour combattre les Turcs et — aprs la guerre contre la Turquie — les Sudois et leur nouvel alli, le roi polonais Stanislaw Leszczynski. En outre les Russes ne montrrent aucun tmoignage de gratitude envers les Cosaques; au contraire, on ne leur paya pas de solde, on exera des svices sur la population ukrainienne et des pillages furent l'ordre du jour. Un tel comportement des soldats russes devait contrarier Mazepa qui avait galement appris de source secrte les nouveaux projets du tsar, savoir l'annexion de l'Ukraine la Russie et sa propre destitution par "son successeur" Menšikov, le favori le plus important du tsar.

Il est ncessaire de considrer le fait qu'en 1707 le tsar refusa une ventuelle aide militaire Mazepa pour combattre l'arme sudoise qui se trouva devant les portes de l'Ukraine.

Ainsi Mazepa n'avait pas d'alternative: ou rester fidle au tsar et abandonner son pays au pillage des sudois ou aspirer un protectorat sudois.

Ce fut une "dura ncessitas" comme M. Hruševs'kyj qualifie l'alliance sudo-ukrainienne de 1708. Par l'intermdiaire d'un archevque serbe ou bulgare Mazepa ralisa une alliance secrte avec Charles XII. Le document original n'existe plus, mais les conditions de ce trait sont mentionnes dans les mmoires d'un commandant sudois anonyme.

Selon cet accord secret Mazepa dut ravitailler l'arme sudoise et accompagner Charles XII jusqu' Moscou. En ralit Charles XII, roi sudois, tait tout simplement oblig d'y aller le 14 september 1708 pour prserver son arme de la mort par inanition.

Bien que le rsident franais auprs de Q.G. sudois, de Besenval, rapportt dans une lettre du 18 septembre 1708 que le hetman Mazepa avait promis d'organiser une insurrection pour librer son pays ds que les Sudois s'approcheraient des frontires ukrainiennes, le hetman repoussa catgoriquement cette affirmation devant ses officiers suprieurs en 1708.

L'alliance avec le roi sudois aurait pu avoir du succs si Charles XII avait pris la route Smolensk-Moscou pour entrer en Russie. Mais Charles ne fut pas capable de marcher directement contre Moscou, comme le tsar eut tout dtruit lors de sa retraite et l'arme sudoise souffrit d'une pnurie d'aliments. Ainsi le roi sudois se dirigea, en septembre 1708, vers le sud, en Ukraine. En effet, Mazepa lui-mme fut surpris de cette dmarche du roi sudois.

La raison de l'chec de la campagne de Charles XII contre Moscou et la dfaite de Poltava se trouve avant tout dans les dcisions errones et des fausses valuations de la part des gnraux sudois. Le gnral Lwenhaupt marcha trop lentement et son combat retardateur fatal fut la vraie cause de la dfaite de Charles. Un autre gnral, le marchal G. Rehnschld, qui commanda l'arme sudoise Poltava (le roi lui-mme tant bless), se trouva tellement embarrass qu'il ne put donner aucun ordre ncessaire.

Comme ces gnraux sudois manqurent d'excuter leurs ordres, comme l'hiver 1708/1709 fut extrmement dur et comme les Sudois ne gagnrent pas l'assistance de la population ukrainienne, la catastrophe de Poltava se produit. Charles et Mazepa furent dfaits dcisivement et durent s'enfuir chez les Turcs Bender. Aprs son arrive Bender Mazepa tomba malade et mourut le 2 aot 1709.

Bibliography:

  1. ANDREWS, A., The History of British Jouranlism, London, 1859.

  2. ANDRUSIAK, M., Ivan Mazepa, Hetman of Ukraine, "The Ukrainian Quarterly", Vol. III, No. l, 1946, pp. 31—37.

  3. BABINSKI, Hubert, P., The Mazeppa Legend in European Romanticism, New York-London, 1974.

  4. BANKS, J., A History of the Life and Reign of Czar Peter the Great, Emperor of all Russia, London, 1740.

  5. BARDILI, J. W., Des Weylland Durchl. Printzens Maximilian Emannuds Hertzog in Wrttemberg und Obristen ber ein Schwedisch Dragoner Regiment, Reisen und Campagnen durch Teutschland, in Fohlen, Lithauen, roth und weiss Reussland, Wolhynien, Severien und Ukraine. Nebst der Reise-Beschreibung von Pultava durch das Dzikie Pole nach Bender, Stuttgart, 1730.

  6. BEAUPLAN, Vasseur, de G., Description d'Ukraine, qui sond plusieurs Provinces du Royaume Pologne..., Rouen, 1651, 1660, 1661, Paris 1861; A Description of the Ukraine, Collection of Voyages and Travels, London, 1704, 1752, New York, 1959.

  7. BINGEL, H., Das Theatrum Europaeum, ein Beitrag zur Publizistik des XVII. u. XVIII. Jahrhuderts, Berlin, 1909.

  8. BORSCHAK, E., Early Relations between England and Ukraine, "The Slavonic and East European Review", Vol. I, No. 28, (1931), pp. 138—160.

  9. BORSCHAK, E., & MARTEL, R., La Vie de Mazeppa, Paris, 1931.

  10. The Boston News-Letter, a weekly, Boston, 1704—1771.

  11. BRIGHAM, Clarence, S., History and Bibliography of American Newspapers 1690—1820, Worchester, 1947, Vol. I.

  12. The British Apollo: or Curious Amsements for the Ingenious. То which are added the most

  13. Material Occurences Foreign and Domestick, a semiweekly, London, 1708—1710.

  14. British Diplomatie Instructions, 1689—1789, ed. by J.F. Chance, London, 1922, Vol, I.

  15. BRUCE, H., Memoirs of Peter Henry Burce, a Military Officer in the Services of Prussia, Russia, and Great Britain, Dublin, 1783.

  16. BRCKNER, A., Literatura Polska, Paris, 1947.

  17. BRCKNER, A., Peter der Grosse, Onckens Allgemeine Geschichte, Berlin, 1879, Vol.VI.

  18. BSCHING, A., Fr., Unterschiedene Abschnitte aus neuen verbesserten Nachrichten von dem Russischen Reich, "Magazin fr die neue Historie und Geographie", Halle, 1776, Vol. X, pp. 279—364.

  19. BYRON, George, Gordon, Lord, The Works of Lord Byron: with his Leiters and Journals and his Life, by Thomas Moore, esq., London, 1832.

  20. CHANCE, Ames, Frederick, George I and the Northern War, London, 1909.

  21. COLEMAN, Marian, Moore, Mazeppa: Polish and American: A Translation of Slowacki's "Mazeppa", together with a brief survey of Mazeppa in the U.S., Cheshire, Conn., Cherry Hill Books, 1966.

  22. COLLYER, A.D., Notes on the Diplomatie Correspondence between England and Russia in the first half of the 18th Century, "Royal Historical Society", (hereafter "RHS"), 1900.

  23. CONSENTIUS, E., Die Berliner Zeitungen, Berlin, 1904.

Loading...

 
 

Цікаве