WWW.REFERATCENTRAL.ORG.UA - Я ТУТ НАВЧАЮСЬ

... відкритий, безкоштовний архів рефератів, курсових, дипломних робіт

ГоловнаІноземна мова - Англійська, Німецька та інші → Viktor Iouchtchenko - Реферат

Viktor Iouchtchenko - Реферат

Реферат на тему:

Viktor Iouchtchenko

Viktor Andriyovitch Iouchtchenko, ou Viktor Iouchtchenko (n le 23 fvrier 1954) est un homme politique ukrainien. C'est le Prsident de la Rpublique d'Ukraine depuis le 23 janvier 2005. Il a t Premier ministre de fin 1999 2001 et c'est le chef de la coalition politique " Notre Ukraine " (Nacha Ukrayina) depuis 2002. Il a t le principal opposant au parti politique gouvernemental, lors de l'lection prsidentielle de novembre 2004, parti reprsent par le Premier ministre sortant, Viktor Ianoukovitch.

Son visage est abm depuis peu par une forme extrme d'acn, provoque semble-t-il par une intoxication aux dioxines conduisant certains s'interroger sur une ventuelle tentative d'empoisonnement.

Biographie

Iouchtchenko est n dans un village de l'oblast de Soumy (Khoruzhivka), dans la famille d'un enseignant. Il a tudi l'conomie Ternopil' et ensuite a travaill comme comptable rural dans l'oblast d'Ivano-Frankivs'k. En 1976, il a t embauch par la filiale de la Banque d'tat de l'URSS pour l'oblast de Soumy et a ensuite t promu Kiev.

En 1993, il commena travailler pour la nouvelle Banque nationale d'Ukraine et arriva sa tte en 1997. ce poste, il joua un rle important dans la cration de la monnaie ukrainienne la hryvnia, et l'tablissement d'un systme de rgulation moderne pour les banques commerciales.

En dcembre 1999, Iouchtchenko a t nomm Premier ministre par le prsident Leonid Koutchma. Des progrs conomiques significatifs ont eu lieu pendant le mandat de Iouchtchenko, mais des critiques disent que cela a t rendu possible par la prosprit gnrale et la conjoncture conomique, et trs peu par son action gouvernementale. Peu aprs, les membres de son gouvernement (en particulier la vice-premire ministre Ioulia Tymochenko) ont t impliqus dans des luttes de pouvoir avec les patrons des puissantes entreprises nergtiques du charbon et du gaz naturel. Le conflit aboutit un vote de dfiance du parlement en 2001, o le groupe du prsident Koutchma s'allie avec les communistes pour dfaire le gouvernement en place. Iouchtchenko est alors dmis de ses fonctions de Premier ministre.

En 2002, Iouchtchenko devient chef de la coalition politique Notre Ukraine, qui reoit plusieurs siges parlementaires lors des lections de l'anne. Cependant, le nombre de siges gagns n'est pas suffisant pour obtenir une majorit, et les efforts pour former une coalition chouent. Depuis, Iouchtchenko est rest le chef du groupe Notre Ukraine. Il est souvent considr comme le leader de l'opposition, car les autres partis d'opposition sont moins influents et moins reprsents au parlement.

Iouchtchenko est mari Kateryna Iouchtchenko-Tchoumatchenko (sa seconde pouse). Elle est citoyenne tats-unienne, ne Chicago, et sa famille est d'origine ukrainienne. Ancienne fonctionnaire du Dpartement d'tat des tats-Unis, elle a t accuse par les opposants de Iouchtchenko, apparemment sans preuve, de servir d'agent d'influence du gouvernement tats-unien auprs de son mari, en tant un agent en activit de la CIA.

Portrait politique et lection prsidentielle 2004

Depuis la fin de ses fonctions de Premier ministre, Iouchtchenko est devenu un leader politique charismatique et est extrmement populaire auprs des Ukrainiens ordinaires. En 2001-2004, dans les sondages, sa popularit tait bien plus leve que celle du prsident de l'poque, Leonid Koutchma.

En tant qu'homme politique, Viktor Iouchtchenko est largement peru comme un amalgame de libralisme occidental et de nationalisme ukrainien modr. Ses opposants (et allis) l'ont parfois critiqu pour son indcision et son mutisme sur certains sujets, alors que ses dfenseurs trouvent que ce sont l les signes de l'acceptation par Iouchtchenko du travail en quipe, du consensus, et de la ngociation. Il lui est aussi souvent reproch d'tre incapable de former une quipe forte et soude qui soit exempte des querelles internes.

En 2004, l'approche du terme du mandat du prsident sortant Koutchma, Iouchtchenko s'est dclar candidat indpendant au poste de prsident de la rpublique. Son principal rival tait le Premier ministre Viktor Ianoukovitch.

Depuis ses fonctions de premier ministre, Iouchtchenko a srieusement modernis sa plateforme politique, en ajoutant des partenariats sociaux et d'autres ides librales aux ides traditionnelles de l'intgration europenne, et, en particulier, combattre la corruption.

Les partisans de Iouchtchenko se sont organiss au sein la coalition lectorale " Syla Narodu " ("pouvoir au peuple"), qui est conduite par Iouchtchenko et par sa nouvelle allie politique, la trs controverse, Ioulia Tymochenko ; la coalition du groupe Notre Ukraine formant la principale force constituante.

La campagne politique de Iouchtchenko a t construite sur le dialogue direct avec les lecteurs, car le gouvernement a empch la plupart des principales chanes de tlvision de donner un temps de parole quitable aux candidats. Pendant ce temps, son rival Ianoukovitch, est apparu frquemment dans les actualits tlvises. La campagne a souvent t houleuse et virulente, avec des accusations de coups bas des deux cts.

L'empoisonnement

Iouchtchenko est tomb srieusement malade le 6 septembre 2004 et a t admis la clinique prive du Rudolfinerhaus de Vienne pour tre soign jusqu'au 19 du mme mois. Il se plaignait d'avoir t empoisonn mais l'enqute ouverte le 21 septembre par le Parquet ukrainien avait conclu le 22 octobre une " fivre herptique virale ".

ce moment le diagnostic tait une crise aige du pancras, provoqu par des changements de l'œdme intestinal provenant d'une infection virale srieuse et de substances chimiques qui ne sont pas normalement prsentes dans des produits alimentaires. En d'autres mots, il aurait t empoisonn, ce que Iouchtchenko considre comme le travail d'agents du gouvernement. Mais il s'agit d'un faux document fabriqu par Nikolai Korpan, le mdecin personnel de Iouchtchenko. Le vrai rapport tablit que la maladie " a t cause par une infection virale grave, mais ventuellement aussi par des substances chimiques qui ne se trouvent normalement pas dans des denres alimentaires ". Il est sign, outre par le professeur Korpan, par les professeurs Michael Zimpfer et Lothar Wicke. [3]

Dans l'dition du 8 dcembre du Times, le docteur Nikolai Korpan avait affirm que le candidat de l'opposition ukrainienne avait t l'objet d'une tentative d'empoisonnement destine le tuer (voir l'article). Mais il a dmenti ces propos et a dit dans un entretien tlphonique l'agence de presse autrichienne APA que " jusqu' aujourd'hui, les soupons d'empoisonnement n'ont t ni confirms ni exclus ".

Suite la maladie, son visage a t svrement dfigur, ce qui peut poser problme pour un homme forc de compter sur les rencontres personnelles pour se faire connatre des lecteurs pendant la campagne, mais aussi tre utilis comme atout en usant de son " acn chlorique " comme d'un stigmate de son combat pro-occidental contre le pouvoir pro-russe... Son empoisonnement semble plus vraisemblable depuis le 11 dcembre 2004 et le rapport de mdecins viennois, Nikolai Korpan (cryo-chirurgien) et Michael Zimfper (mdecin chef et prsident), de la clinique prive du Rudolfinerhaus concluant (aprs avoir antrieurement conclu le contraire) une intoxication la dioxine de type Seveso. L'organisme de Iouchtchenko prsentait des concentrations de dioxine 1000 fois suprieures la norme.

Le Parquet gnral ukrainien a donc rouvert son enqute pour tentative d'attentat contre M. Iouchtchenko. En date du 28 fvrier, la piste des services secrets Russes tait envisage.

Cependant " La dioxine n'est pas un poison effet immdiat, l'empoisonnement se dveloppe pendant des annes, des dizaines d'annes, et donc il est impossible qu'une dose reue un jour cause l'empoisonnement le lendemain ", a expliqu, sur les antennes de l'Echo de Moscou, Iouri Ostapenko, chef du centre d'information en toxicologie auprs du ministre russe de la Sant.

Le professeur Lothar Wicke a t menac deux fois par tlphone : on lui conseillait de ne pas remettre en doute l'hypothse de l'empoisonement.

L'lection prsidentielle

Le premier tour de l'lection prsidentielle a eu lieu le 31 octobre 2004, et a vu Iouchtchenko obtenir 39,87 % des suffrages face Ianoukovitch qui a obtenu 39,32 %. Comme aucun candidat n'a atteint les 50 % de votants ncessaires pour une victoire au premier tour, un second tour a eu lieu le 21 novembre 2004. Les observateurs internationaux, venus surveiller les lections, ont rapport beaucoup d'irrgularits (remplacements d'urnes, destructions de bulletins, passages tabac d'lecteurs, corruptions d'lecteurs, etc.) travers le pays. D'aprs les sondages de sortie des urnes, il aurait gagn les lections dans les provinces du centre et de l'ouest du pays.

L'allgation de fraude lectorale, combine avec le fait que les sondages de sortie des urnes ont enregistr un rsultat (une marge de 11 % d'avance pour Iouchtchenko) radicalement diffrent du dcompte officiel des suffrages (une marge de 6 % d'avance pour Ianoukovitch), a provoqu le refus de Iouchtchenko et de ses partisans d'accepter les rsultats. Jusqu'ici, ils ont organis des rassemblements travers la nation, y compris une manifestation de dmonstration de masse sur la Place de l'Indpendance Kiev, et ont mis en application grande chelle une grve gnrale. Plusieurs municipalits, y compris celles de Kiev et de Lviv ont annonc qu'elles n'accepteraient pas l'autorit d'une prsidence de Ianoukovitch et cela a entran une protestation massive le 23 novembre 2004, devant le sige de la Verkhovna Rada.

Pendant le rassemblement, les dizaines de milliers de dfenseurs de Iouchtchenko sont sortis dans les rues, malgr le froid et la neige, arborant des drapeaux oranges, la couleur de la coalition de Iouchtchenko, et acclamant son nom. l'intrieur de la Verkhovna Rada, le chef de l'opposition a prt symboliquement serment devant les dfenseurs du parlement, criant : " bravo, Iouchtchenko ! ". Ce mouvement rest trs pacifique et ordonn, a t qualifi de rvolution orange par les mdias internationaux, en raison du rle spectaculaire de cette couleur.

Suite la manifestations et aux diffrentes preuves d'irrgularits dans l'organisation du second tour, la Cour suprme ukrainienne a dcid d'invalider le second tour et d'organiser un troisime tour. Ce dernier eu lieu le 26 dcembre, sous la surveillance de plus 12 000 observateurs internationaux (dont un important contingent de l'OSCE).

Aprs le dcompte total des voix, la Commission centrale des lections ukrainienne a dsign comme vainqueur Victor Iouchtchenko avec 51,99 % des voix, devanant ainsi Viktor Ianoukovitch qui a obtenu 44,2 % des voix. L'quipe de ce dernier a annonc qu'elle porterait plainte pour invalider le rsultat suite plusieurs irrgularits qu'elle aurait dcouvertes.

Aprs plusieurs procdures de l'quipe de Viktor Ianoukovitch visant invalider le rsultat, la Cour suprme ukrainienne a finalement rejet toutes les demandes et a dclar Victor Iouchtchenko vainqueur de l'lection prsidentielle le 20 janvier 2005.

Ce dernier a prt serment le 23 janvier, en prsence de plusieurs reprsentants de gouvernements trangers, avant d'aller fter sa victoire avec ses supporters sur la place de l'Indpendance Kiev.

La prsidence

Viktor Iouchtchenkoet Kateryna Iouchtchenko en compagnie de la premire dame Laura Bush et du prsident amricain George W. Bush, le 4 avril 2005 la Maison-Blanche.

Le plus dur pour Victor Iouchtchenko est de former son gouvernement d'union nationale (compos de plusieurs partis politiques), de combattre l'importante corruption qui mine le pays et de se rapprocher de l'Union europenne sans dgrader ses relations avec la Russie. Sur ce dernier point, Victor Iouchtchenko va effectuer sa premire visite officielle, le 24 janvier, en Russie, de manire montrer que malgr les diffrents, l'Ukraine reste tout de mme trs proche de la Russie.

Le 4 fvrier, Ioulia Timochenko est lue par 373 dputs (pour une majorit requise de 226 dputs) comme la nouvelle Premire ministre.

Elle est remplace par Iouri Iekhanourov le 8 septembre 2005 (nomination ratifie par 289 voix le 22 septembre).

Loading...

 
 

Цікаве